Grande Traversée du massif des 8 lacs de Naiman Nuur et Orkhon dans le Khangai. Lacs gelés, traces de loups vallées isolées, veillées sous la yourte, Chevaux de Przewalski, “Ciel Voyage” vous propose un nouveau programme d’hiver pendant la fête  du “Tsagaan Sar » (nouvel an Mongol). Nous organisons ce voyage depuis 2000, voyage qui vous permet de découvrir les coutumes mongoles, le mode de la vie hivernal des nomades et l’une des plus grandes fêtes traditionnelles  mongoles : Tsagaan Sar (le  Mois blanc), cette fête représente le nouvel an lunaire Mongol. C’est  en 1206, avec l’arrivée de Gengis Khan au pouvoir, que cette date fut déplacée au mois de février, considérant que cette période était synonyme de renouveau. Pendant cette fête les nomades rendent visite aux personnes âgées de leur famille.  En résumé, ce programme vous permet de fêter le nouvel an mongol avec les nomades sous la neige de la vallée d’Orkhon, de visiter Karakorum (l’ancienne capitale de Chinggis Khan) ainsi que Naiman Nuur. La zone des huit lacs a ete créée par des eruptions volcaniques qui ont eu lieu il y a plusieurs siecles, elle est aujourd’hui classee Reserve naturelle afin de proteger l’ecosysteme. Les lacs s’appelent Shireet, Khaliut, Bugat, Khaya, Shanaa, Khuis, Duruu, Bayan, sont à 2800-3170 m d’altitude, sur les contreforts est de la chaine du Khangai. C’est un tres bel endroit encore préserve. Il est accessible d’y aller a cheval ou alors a pied.  Il comprend également des randonnées à cheval ou à pied pour partir à la découverte des paysages mongole en hiver : forêts de mélèzes, lacs glacés et  montagnes enneigées.

En résumé: 1450 km parcourus, 3 nuits à l’hôtel2** à Oulan Bator, 1 nuits dans des hôtel locaux. 7 nuits sous la yourte chez les nomades.

Bon voyage en Mongolie en hiver!

Le voyage continue comme ça: video

Consultez notre programme:

Arrivée à Oulan Bator, accueil et transfert a l’hôtel pour se rafraichir avant de déjeuner. Visite de la capitale débute avec le musée de l’histoire Mongole et la montée sur la colline du monument du soldat russe, pour y profiter d’une vue panoramique sur la ville. Ou alors, l’après-midi, shopping au marché de Naran Tuul pour acheter les équipements dont vous pourriez avoir besoin pour cette randonnée (en particulier les toques de fourrure). Petite balade a pied a la place centrale de Sukhbaatar et diner dans un restaurant local.  Nuit à l’hôtel 2* (en chambre double).

Route des steppes  en direction de Bayangobi, découvrez le désert de sable doré qui entoure les montagnes de Khugu Khan. Déjeuner dans un restaurant local sur la route, Arrivée dans l’après-midi, balade dans les dunes qui s’étendent sur  plus de 80 km et offre des paysages somptueux et découverte de la montagne sacrée Khugnu khan. Nuit sous la yourte dans une famille de nomades. (6 h de route) désert

Route en direction de la vallée de Uyanga en passant par la capitale régionale d’Uvurkhangai. Déjeuner en ville. La route se poursuit  par la piste en direction de notre famille d’accueil à Shuranga. L’hiver, les nomades déplacent leurs yourtes et leurs troupeaux vers leurs sites d’hivernage, un emplacement à l’abri des vents, au creux d’un vallon ou en lisière de forêt. Un enclos y est souvent aménagé pour rassembler les troupeaux et permettre aux bêtes de se tenir chaud. Nuit sous la yourte dans une famille de nomades. (8 h de route)

Partager la vie hivernale des nomades.  Participez à la préparation des buuz (raviolis à la viande) et des kheviin boov (longs gâteaux secs). Deux jours de fêtes traditionnelles mongoles  avec les nomades. Découvertes des plats typiques de fête, des produits laitiers, de l ‘échange des cadeaux,  et de la visite des familles. Nuit sous la yourte. La fête de ‘Tsagaan sar ‘ veut dire ‘Mois blanc’ ou ‘Lune blanche’. La couleur blanche signifie pour les Mongols tout ce qui est pur, saint, heureux et beau. Elle symbolise le bonheur et la prospérité. La fête commence la veille du nouvel an au soir par les adieux à l’année qui s’achève, en mongol ‘bituun’. D’après la tradition, les hôtes prennent du thé au lait, puis gouttent de la viande bouillies, des ‘buuz’, ‘bansh’ et des aliments blancs. Le mouton entier y est le principal plat. ‘Bituun’  fini, on commence, de bon matin, à fêter l’arrivée de l’année nouvelle. Les maîtres de  maison vêtus de leurs plus belles tenues reçoivent tous ceux qui viennent leur souhaiter la bonne année. Il n’existe pas d’invitations spéciales pour ‘Tsagaan sar’. Les plus jeunes des hôtes, coiffés de bonnets traditonnels, mettent leurs bras, plies aussi au coude, mais les mains ouvertes vers le haut, sous les bras des aines, plies aussi au coude, mais les mains ouvertes vers le bas.  C’est la salutation, en mongol ‘zolgokh’. Ce geste signifie le respect des aînés et la promesse de les aider et de les soutenir.

Chargement des yaks et départ pour la randonnée en raquettes dans la réserve des huit lacs accompagnés de guides locaux. Nous  traversons  le lac gelé et découvrons les traces de loups et de gloutons. Poursuite de la randonnée en raquettes selon les conditions climatiques. 2 Nuits chez l’habitant sous la yourte.(En dire plus sur la possibilité de voyager à cheval)  

C’est le temps  de dire au revoir aux guides locaux ainsi qu’aux chevaux et aux yacks. Visite de la cascade d’Orkhon complètement gelée à cette période de l’année. Déjeuner dans un restaurant local dans la petite ville de Bat-Ulzii. Transfert en 4×4 vers Karakorum. Dans l’après-midi ,visite du monastère d’Erdene Zuu datant du XVIe siècle. Nuit l’hotel local.  Kakakorum, l’ancienne capitale mongole,  est incontournable pour découvrir l’histoire de la Mongolie. Kharkhorin (nom en mongol) fut construite sous l’autorité de Gengis Khan en 1220. Elle devint alors la capitale de l’immense empire mongol et une plaque tournante de la Route de la soie. De nos jours, il ne reste plus grand-chose des ruines du XIIIe siècle. L’attraction principale de la région est assurément le célébré monastère Erdene Zuu, dont la construction débuta en 1585. Ce monastère est protégé d’une impressionnante enceinte de 108 stupas, (??) blancs (108 étant un nombre sacré dans le bouddhisme). Il s’agit du monastère de l’école Gelugpa, la forme du bouddhisme tibétain la plus ancienne de Mongolie. Les pierres des ruines de Karakorum ont été utilisées pour sa construction. Le monastère a été endommagé par la guerre dans les années 1680, mais a été reconstruit au XVIIIe siècle et  abrite pas moins de 62 temples à l’intérieur de son enceinte. Détruit en grande partie en 1939 par les dirigeants communistes, seuls trois petits temples et le mur externe avec les stupas furent conservés  et l’ensemble fut converti en musée en 1947. Après la chute du communisme en Mongolie en 1990, le monastère a été remis aux moines (??)et Erdene Zuu est redevenu un lieu de culte. Le site a été restaure à la fin du siècle et a retrouve en partie son aspect religieux 

Retour à Oulan Bator en passant par le Parc National Khustai Visite de la réserve naturel de Khustai pour voir les chevaux de Przewalski. A 95 km a l’ouest  d’Oulanbator. Au debut des annees 1990, un hollandais et un Mongol decident de joindre leurs efforts pour implanter une reserve ou les chevaux sauvages connus ici sous le nom de takhi, pourraient a nouveau gambader librement. Cette espece decouverte par l’explorateur russe, Przewalski, avait ete presque totalement exterminee par les braconniers et le manque de paturages dans les annees 1970. Aujourd’hui le parc de Khustai abrite plus de 300 cheveaux suavages. Les 50 000 hectares du site de Hustai ne comptent pas seulement la presence de ces chevaux tres rares. L’ecosysteme local a favorise l’epanouissement de marmottes, de gazelles, de loups, d’aigle et de cerfs. Il est toujours possible de les croiser surtout à cette période de faible affluence dans le parc qui change leurs itinéraires habituels. Déjeuner au restaurant local en route. Arrivée à Oulan Bator en fin d’après-midi Dîner en ville. Nuit en hôtel deux étoiles à Oulan Bator.  (8 h de route)

Visite de monastère Gandan. Le monastère de Gandan est un monastère bouddhiste de style tibétain. Son nom peut être traduit par « la Grande place de la joie complète ». Actuellement, plusieurs centaines de moines y résident. Il abrite une statue de Megjid-Janraiseg de 26,5 mètres de haut. Megjid-Janraiseg est un bodhisattva, un sage qui guide les hommes dans le chemin de la Vérité. Il représente la compassion. Histoire Ce monastère fut construit en 1809 sous le nom de Shar sum (« le monastère jaune ») par le cinquième Javzandamba, alors plus haut lama dans la hiérarchie du clergé mongol. Il était situé dans le centre d’Oulan-Bator. C’est en 1838 qu’il fut déplacé à son emplacement actuel, sur la colline de Dalkha, et prit le nom sous lequel il est aujourd’hui connu. Il devint dès lors le principal centre religieux du Bouddhisme tantrique en Mongolie, avec de nombreux collèges (bouddhisme, astrologie, médecine) créés au fil du temps. Dans les années 1930, le régime communiste de Mongolie, sous la pression insistante de Staline, conduisit à la destruction de plus de 900 monastères et au massacre de plus de 10000 moines bouddhistes, mais le monastère de Gandantegchinlen fut l’un des seuls à échapper à la destruction. Fermé en 1938, cinq temples du monastère de Gandan furent détruits. Les temples restants furent utilisés pour accueillir des responsables russes ou utilisés comme étables pour les chevaux. En 1944, après une pétition de plusieurs moines, le monastère ouvrit à nouveau et fut même autorisé à continuer à fonctionner comme monastère bouddhiste, en effectif réduit et sous la stricte supervision du régime communiste. La chute du régime communiste en Mongolie en 1990 voit la fin des restrictions du culte et la redynamisation du lieu. Le monastère Gandan a entrepris un ambitieux programme de restauration du culte à travers le pays. Il y a aujourd’hui 10 datsans et temples actifs dans l’enceinte du monastère, qui compte environ 900 moines  Déjeuner en ville. Dans l’après-midi, passage par les magazins de cachemire et de souvenirs. Nuit en hôtel deux étoiles.

Petit déjeuner à l’hôtel, transport à l’aéroport.

Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l’itinéraire indiqué: météo, niveau du groupe.

Voyage d’hiver Nouvel an Mongol

Prochaines dates de départ

Prix

Statut

30 au 10 février - 2022
Nouvel an Mongol

1385 €

  • icon
    Garanti dès 2 inscrits

Voyage d’hiver Nouvel an Mongol

Les organisateurs partenaires

Les hôtels

Les touristes camps

Les familles nomades

Les véhicules

POUR PLUS D’INFORMATIONS OU POUR RÉSERVER

01

ANKHAA
Spécialiste des voyages d'aventures

Nous vous organisons tous les types de circuits. 100% personnalisé votre voyage de rêves sur mesures. Venez découvrir nos offres : individuels, en groupe, entre amis, en famille etc....

 

Contactes spécialiste

Le prix comprend

  • Interprète Mongol francophone
  • Chauffeurs et véhicules 4 x 4, essence
  • Les transferts locaux y compris de l’aéroport d’Ulan Bator à l’hôtel (aller et retour) et les trajets pour visites Ulan Bator.
  • Cuisinière, Le matériel collectif de cuisine, toutes les nourritures et petit restau en route
  • Guide locale de cheval et Yaks pour portage de vos bagages.
  • D'hôtel local, Les yourtes de nomades
  • Petit déjeuner et déjeuner à Ulan-Bator
  • A l’hôtels à UB et Steppe
  • Les tentes, matlas
  • Entrée (monastères Gandan, réserves naturelles, grand marché de Ulan Bator).
  • Tax de parc national
  • Billets du musée à UB et Karakourum

Le prix ne comprend pas

  • Vol international.
  • Les frais de visa
  • Les frais de taxi à Ulan-Bator pour les visites hors programme.
  • Les visites de monuments ou musées hors programme.
  • Les repas à Oulan Bator (environ 16 euro par repas avec boissons)
  • Les boissons hors repas pendant les transferts
  • Dépenses personnelles et pourboires.
  • Les diners à Oulan-Bator

Les utiles de voyage

  • Sac de couchage
  • Le duvet
  • Les vêtements chauds
  • Les lunettes de soleil
  • Les vêtements de l’équitation
  • La lampe
  • Crème de neige
  • Les petits cadeaux pour les nomades etc

Voyages similaire