Le Monastère de Gandan,  est un monastère bouddhiste de style tibétain (s’inspirant du Palais du Dalaï-lama à  Lhassa). Son nom d’origine tibétaine peut être traduit par « la Grande place de la Joie complète ».il contient une statue de Megjid-Janraiseg (Bouddha sous sa forme Avalokiteshvara) de 26,5 mètres de haut. Elle a été restaurée en 1996 grâce à des dons d’or venus du Népal et du Japon. Ornée d’or et de pierres précieuses, elle pèse plus de 20 tonnes et est recouverte de 100 kilos de vêtements de soie.

Dans les années 1930, le régime communiste de Mongolie, sous la direction d’Horloogiyn Choybalsan et la pression insistante de Staline, détruit plus de 700 monastères et fait massacrer plus de 10 000 moines bouddhistes. Toutefois, le monastère de Gandantegchinlin échappa à la destruction. Il est fermé en 1938 mais ouvre à nouveau en 1944 et est autorisé à continuer à fonctionner comme monastère bouddhique, en effectif réduit, et prend le nom de monastère de Gandan (ou Ganden) en hommage à la religion et la culture mongoles traditionnelles.

Aujourd’hui ce monastere est le centre de religieux buddiste en Mongolie et tous les ecoles de religieux se trouvent autour de ce monastere.

 

Related Posts